Partenariats

Si seul on va plus vite, ensemble on va plus loin pour servir notre mission d’inclusion des personnes vulnérables.

Afin de répondre efficacement aux besoins spécifiques des territoires, nos partenariats prennent des formes multiples, au sein de groupements, de conseils d’administration, d’associations professionnelles ou par la création de structures autonomes.

Partenariats conventionnés ou établis dans le cadre de la création d’une structure autonome :

Littoral

Association créée en 1996 par 4 organismes dunkerquois dont l’AFEJI. La CAO a pour missions d’accueillir 24h/24, 7j/7 toutes demandes d’hébergement d’urgence, , de qualifier le besoin et d’orienter le ou les demandeur(s) vers la solution d’hébergement la plus adaptée qu’elle soit gérée par les organismes de l’arrondissement de Dunkerque ou par la CAO elle-même (local grand froid l’hiver et nuitées d’hôtel).

Dynamique locale engagée et menée par les structures (AFEJI, papillons blancs de Dunkerque, APAHM, ADAR, ASSAD, APF France Handicap, Trisomie 21, institut Vancauwenberghe) d’accueil, et d’accompagnement des personnes adultes en situation de handicap ou dépendants du fait du grand âge ou de la maladie. Ces acteurs représentent plus de 60 établissements et services. Les objectifs sont de coordonner les acteurs du territoire, d’être force de proposition, d’être un interlocuteur reconnu de territoire (expérimenter des actions, soutenir l’innovation), de produire des travaux, études et diagnostics, de promouvoir la citoyenneté des personnes accompagnées. Le CTFM organise des groupes de travail ouverts aux cadres des associations signataires de sa charte.

Groupement de Coopération Médico-Sociale créé par des associations du Dunkerquois gestionnaires d’établissements médico-sociaux et des lieux d’accueil, des services d’accompagnement pour personnes âgées. L’objectif est de mieux prendre en compte les problématiques liées au vieillissement des personnes adultes handicapées et de favoriser au mieux la transition vers le grand âge.

Groupement de Coopération Médico-Social dont l’objet est de contribuer à l’amélioration de l’information et de l’orientation des aidants du territoire Flandre maritime, à travers entre autres la mise en place d’une plateforme d’accueil, d’écoute et d’orientation. L’objectif est d’apporter une réponse rapide aux besoins d’orientation et de soutien des aidants. GCMS créé en 2020 par l’ADAR, l’AFEJI, l’APAHM, APF France Handicap, l’ASSAD, l’institut Vancauwenberghe, l’association les papillons blancs de Dunkerque.

Réseau de santé des acteurs du Dunkerquois s’adressant à toute personne adulte atteinte d’une maladie grave à un stade évolué avec un risque d’aggravation des symptômes qui nécessite (et éventuellement sa famille) un accompagnement. Le réseau constitue une forme organisée d’action collective (libéraux et hospitaliers, intervenants à domicile) apportée par des professionnels en réponse à un besoin de santé.

en attente écrit de JB Duthoit

Pôle Compétences Prestations Externalisées : l’AFEJI, les papillons blancs de Dunkerque et d’Hazebrouck, le GAPAS et l’ANAJI ont décidé de coopérer afin de mettre en commun leurs compétences, leurs réseaux d’établissements et de partenaires pour répondre à cet appel à projet qui décline sur les territoires des Flandres, l’objectif du rapport de Denis Piveteau, « zéro sans solution » et s’adresse plus spécifiquement aux personnes présentant des troubles du spectre autistique, un handicap psychique, un polyhandicap, des troubles de la conduite et du comportement, une situation complexe.

Lille Métropole

 L’AFEJI et l’EPSM Lille Métropole, le cente hospitalier DRON pour le CAMSP de Tourcoing et le CRA (Centre Ressources Autismes) copilotent ce dispositif qui permet d’effectuer des diagnostics au plan local, pour les publics autistes, afin d’apporter des réponses plus rapides et par conséquence une prise en charge précoce. Des professionnels du SESSAD l’ESCALE  participent à ces actions diagnostiques.

Pôle Compétences Prestations Externalisées : l’AFEJI, les papillons blancs de Dunkerque et d’Hazebrouck, le GAPAS et l’ANAJI ont décidé de coopérer afin de mettre en commun leurs compétences, leurs réseaux d’établissements et de partenaires pour répondre à cet appel à projet qui décline sur les territoires des Flandres, l’objectif du rapport de Denis Piveteau, « zéro sans solution » et s’adresse plus spécifiquement aux personnes présentant des troubles du spectre autistique, un handicap psychique, un polyhandicap, des troubles de la conduite et du comportement, une situation complexe.

Porté par l’EPSM, l’AFEJI a soutenu et participe activement à la mise en œuvre de la Plateforme de coordination et d’orientation dans le cadre du parcours de bilan et d’intervention précoce pour les enfants avec troubles du neurodéveloppement

Association regroupant les associations œuvrant dans l’insertion et l’hébergement d’urgence. La CAOH a pour mission de recevoir les demandes d’hébergement d’urgence et d’orienter les personnes vers la solution d’hébergement la plus adaptée dans les quatre arrondissements du sud du département.

Créée en 1995, l’AIRe milite depuis pour

  • Réunir tous les professionnels concernés par la prise en compte des jeunes qui présentent des difficultés psychologiques, dont l’expression et notamment l’intensité des troubles du comportement perturbe gravement la socialisation et l’accès aux apprentissages.
  • Développer la réflexion sur :
    • le sens et les modalités des interventions en regard des problématiques des enfants adolescents et jeunes adultes accueillis
    • la place des ITEPdans le secteur médico social
    • le travail « à plusieurs », en réseau, avec les dispositifs d’enseignement et de formation et la pédopsychiatrie, le cas échéant avec l’Aide Sociale à l’Enfance et la Justice; l’animation sportive et culturelle…
  • Soutenir le principe de l’inscription permanente des enfants et adolescents dans l’école ou le collège de leur quartier mais en leur offrant si nécessaire des itinéraires personnalisés et modulables, incluant les propositions pédagogiques de l’unité d’enseignement de l’ITEP.
  • Faire connaître l’ITEPcomme un concept de soin et d’accompagnement interdisciplinaire, évolutif, en mesure de décliner des modes d’intervention personnalisés et « à point nommé » par des propositions souples et modulables.
  • Promouvoir les recherches et les formations dans le but de faire évoluer les théories et les pratiques institutionnelles, dans une perspective interdisciplinaire et psychodynamique.
  • Participer avec les partenaires et les pouvoirs publics aux débats et consultations qui visent à améliorer la qualité des interventions auprès des jeunes et de leurs familles.
  • Etayer toute action permettant aux parents des jeunes accueillis dans les établissements et services de s’exprimer, de s’entre aider, de s’impliquer.
  • Contribuer au développement des connaissances relatives à l’expression de difficultés psychologiques s’exprimant par des troubles du comportement.

 L’AIRe rassemble plus de la moitié des 360 ITEP, instituts et services.
Son conseil d’administration est composé de membres élus par trois collèges : Directeurs d’ITEP et de services majoritairement, Personnes morales dont des représentants d’associations de parents, Personnes physiques.

Convention de partenariat avec la ville de Tourcoing avec la mise à disposition d’une équipe de réussite éducative destinée à aider des enfants, des adolescents et leurs familles dans le domaine éducatif, social ou sanitaire, périscolaire, culturel. Il permet d’accompagner les situations individuels repérées en mobilisant les partenariats.

Facilité un accueil en droit commun des enfants accompagnés dans le cadre de la maison des femmes

 Missions :

  • Fédérer les acteurs autour d’un projet gérontologique de territoire (professionnels des secteurs sanitaire, médico-social et social, du domicile et de l’hôpital).
  • Favoriser la continuité dans le parcours de santé des personnes âgées de plus de 60 ans en perte d’autonomie fonctionnelle.
  • Sur la DTM un outil nommé permet de référencer les structures et services pour les personnes âgées, sur le territoire de Lille et environs. Déployé par les MAIA Lille Agglo et Lille Métropole Sud Est depuis fin 2017, il est consultable sur https://www.maiametropolelille.fr. Il permet aux professionnels de trouver les coordonnées de leurs interlocuteurs (professionnels du domicile ou de l’hôpital, sanitaire, social ou médico-social). Les services du GHICL y sont bien sûr référencés !

Missions :

 L’information et l’orientation des personnes âgées et de leur entourage (documentation, aides existantes)

 L’accueil et l’écoute des personnes âgées et de leur entourage : le CLIC peut tenir un rôle d’entraide et de soutien aux familles. Il met en place des groupes d’échanges, conférences…

 L’évaluation permettant d’élaborer un plan d’accompagnement en direction des personnes âgées ; pour ensuite le mettre en oeuvre grâce à la coordination des dispositifs existants sur le secteur.

Partenariat particulier avec les CLIC de LILLE HELLEMMES et EOLLIS qui intervient sur le territoire de VILLENEUVE D’ASCQ.

Plateformes d’accompagnement et de répit pour les aidants familiaux. Ce sont des lieux d’accueil, d’information, d’orientation et de soutien pour les aidants des personnes de plus de 60 ans en perte d’autonomie. Elles accueillent aussi les aidants des malades Alzheimer et maladies apparentées, Parkinson et sclérose en plaques de moins de 60 ans.

Hainaut Cambrésis

La CAOH a pour mission de recevoir les demandes d’hébergement d’urgence et d’orienter les personnes vers la solution d’hébergement la plus adaptée dans les quatre arrondissements du sud du département,

Cette association regroupe les acteurs de la Sambre et de l’Avesnois intervenant dans le secteur de l’économie sociale et solidaire.

Commission rupture de parcours : Impulsée par le Département du Nord et co-animée par Trait d’Union et l’Afeji, cette commission regroupe les différents acteurs du territoire du secteur du handicap. Cette instance vise à fluidifier les parcours des personnes.

Cette instance regroupe les établissements publics et privés du sanitaire et du médico-social sous la co-présidence du centre hospitalier de Sambre-Avesnois et de la communauté d’agglomération. Ces acteurs œuvrent communément au développement de projets nouveaux et de coordination des actions existantes. Le CLSM permet une approche locale et participative concernant la prévention et le parcours de soins, il associe les acteurs sanitaires et sociaux et toute personne intéressée du territoire et définit des objectifs stratégiques et opérationnels (le Pôle Enfance Thérapeutique travaille avec le CLSM).

L’AFEJI est membre du conseil de développement qui regroupe des acteurs locaux dans les secteurs économiques, sociaux, sanitaires.

Le Pôle de Compétences et de Prestations Externalisées est coordonné par l’APF France Handicap (Valenciennois), en coopération avec Traits d’Union (Avesnois), l’ALEFPA et l’ADAPT (Cambrésis). Le PCPE traite les situations de personnes en situation de handicap, sans accompagnement partiel ou total, en rupture de parcours (Situations connue sous l’appellation « Zéro sans solutions ») … 

Méthode d’Action pour l’Intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’Autonomie.

Cette méthode associe tous les acteurs engagés dans l’accompagnement des personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie et de leurs aidants grâce à une démarche novatrice : l’intégration des services d’aide et de soins. 

Les principaux enjeux de la méthode MAIA sont :

  • la continuité des parcours des personnes âgées – autrement dit, éviter les ruptures de prise en charge – dans un environnement complexe qui mobilise de nombreux professionnels de disciplines différentes (secteur social, médico-social et sanitaire) ;
  • la prise en charge des situations complexes par un professionnel formé et dédié;
  • le soutien à domicile des publics concernés, dans les meilleures conditions.

Centre Local d’Information et de Coordination.

Dispositif qui, tout en respectant le libre choix des personnes âgées de plus de 60 ans, exerce en direction de ces personnes, de leurs familles et des professionnels. En tant que Relais-autonomie, le CLIC de l’Avesnois intervient également auprès des personnes en situation de handicap pour l’accueil, l’information et l ‘orientation.

Le département est chef de file des politiques gérontologiques. A ce titre, il définit et maîtrise le pilotage du dispositif des CLIC. Son action vise à assurer une couverture homogène et exhaustive de territoire. Il couvre 55 communes (notamment la commune d’Avesnelles).  Le CLIC s’engage à intervenir auprès des résidents de la MARPA en individuel dans l’aide administrative et financière mais également dans le cadre du Plan Personnalisé d’Accompagnement (convention avec la Marpa).

Outils de déclinaison de la politique de santé mentale, élaborés à l’initiative des acteurs locaux. Objectif : améliorer l’accès des personnes concernées à des parcours de santé et de vie de qualité, sécurisés et sans rupture (le Pôle Enfance Thérapeutique y participe).

Fédérations, réseaux nationaux dont nous sommes adhérents

logo AIRe
logo RNMA

Découvrez le groupement Trajet

Le dispositif Trajet réunit trois  associations déjà engagées par leurs actions pour la protection de ces jeunes mineurs isolés.

Ce dispositif apporte une réponse globale de mise à l’abri, d’évaluation, d’accueil et d’accompagnement des mineurs non accompagnés. 

Suivez-nous !

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé de notre actualité, de la vie de nos établissements, de nos formations, etc …

Aller au contenu principal