Forêt de Mormal : un séjour de répit inédit pour 12 jeunes en difficulté

C’est avec réactivité et ingéniosité que les équipes mobiles cas complexes du Hainaut-Cambrésis ont fait face à l’annonce de la fermeture des structures scolaires en ce mois d’avril 2021.

Ces professionnels accompagnent tout au long de l’année des jeunes en difficultés multiples et en souffrance, qui de par leurs troubles du comportement et/ou de la personnalité, mettent en échec les catégories d’intervention classique.

Les précédents épisodes de confinement ont engendré une recrudescence de situations dégradées au cœur des familles accueillant ces enfants dits «cas complexes».

Suite à ce retour d’expérience, pas question de rester inactif pour l’Afeji Hauts-de-France ! L’objectif étant de prévenir toute situation critique et d’éviter la rupture relationnelle et/ou d’accompagnement.

La mobilisation ne s’est pas fait attendre du côté des professionnels des équipes mobiles cas complexes du Hainaut-Cambrésis. Il n’a fallu que 3 jours pour organiser et planifier un projet audacieux à destination des jeunes : un séjour de répit.

« L’équipe a fait preuve d’une grande réactivité pour impulser cette idée. Elle s’est rassemblée autour d’un projet commun en un temps record. De l’élaboration à la construction finale du projet, les professionnels ont tout mis en œuvre pour être rapidement opérationnels. Merci aussi au Conseil Départemental du Nord pour la confiance accordée et la rapidité d’intervention » précise Emmanuel Pinard, directeur du Pôle Enfance Hainaut-Cambrésis.

Cette expérimentation est novatrice : d’une part les professionnels des équipes mobiles mutualisent leurs moyens et compétences pour proposer un mode d’intervention différent, « hors-les-murs ». D’autre part, c’est aussi une approche nouvelle du quotidien pour ces jeunes qui prennent de la distance avec leur cadre de vie habituel, leurs repères.

Au travers de ce séjour de répit, il s’agit de proposer aux familles un temps de « pause » de quelques jours et pour les jeunes une parenthèse hors-du temps, une évasion en pleine nature.

Au total ce sont 12 jeunes qui ont bénéficié d’une immersion au cœur de la Forêt de Mormal du 19 au 25 avril 2021. Les professionnels ont orchestré l’accueil, l’accompagnement et l’animation de trois groupes : les 6-10 ans, 11-13 ans et les 13-18 ans.

Au programme : des activités plein-air sous un beau soleil, dans un cadre exceptionnel et rassurant. Les animations axées sur l’éveil des sens (éveil musical, jeu de coopération,..) avec une dominance autour du sport (VTT, tennis, balade en forêt) et du bien-être ont permis aux participants de se ressourcer au contact de la nature.

Les enfants ont particulièrement apprécié passer du temps auprès des animaux. C’est notamment le cas de Marie*, pour qui la relation avec les chevaux l’aide à s’apaiser. “C’était bien, j’aimerais revenir ! C’est calme et j’aime passer du temps avec les chevaux”, exprime-t-elle avec un large sourire. Maxence* quant à lui confie avoir « aimé les activités et de se retrouver autour du repas puis participer de jeux de société le soir ».

« En plus d’être dans un environnement verdoyant, les jeunes ont expérimenté une nouvelle aventure et ont bénéficié d’activités en lien avec leurs problématiques et leurs besoins afin d’éviter toute rupture globale », ajoute Zineb Harat, chef de service.

Au travers de ce séjour de répit, l’Afeji Hauts-de-France, fidèle à ses valeurs, se mobilise pour répondre rapidement à des besoins identifiés et pour la protection des plus vulnérables.

 

En savoir plus : Télécharger la plaquette de l’équipe mobile.

 

* Les prénoms des enfants cités ont été modifiés par souci d’anonymat.

Partager cet article

Partager sur linkedin

Découvrez également

Aller au contenu principal